Actualités Lead Génération

16 décembre 2015

5 erreurs à éviter pour vos campagnes d’acquisition

1 – Fixer des objectifs qui manquent de clarté

Les objectifs qu’on demande de réaliser ne sont pas toujours atteignables. Une entreprise exigera de vous d’être efficace à tous les niveaux. En effet, on vous demandera de mettre en place des actions marketing dans le but de générer de la qualité mais aussi d’augmenter votre visibilité par exemple.

Il est cependant nécessaire de prioriser vos objectifs ! Par exemple, plus vous demanderez aux cybernautes de faire une inscription ou un enregistrement en amont, moins vous obtiendrez une diffusion importante pour votre campagne en aval. Concentrez-vous sur une mission en particulier et répondez « non » lorsque vous n’êtes pas en mesure de le faire.

2 – Se limiter à un seul CPL (coût par lead)

La façon dont vous collecterez des leads est très importante. Il ne faut pas vous freiner au CPL ! Les leads en co-registration étant à des prix défiant toute concurrence peuvent s’avérer être un mauvais investissement. En effet, ce genre de procédé ne nécessite pas d’engagement pour que les internautes s’inscrivent. Pour avoir un retour sur investissement profitable dans l’avenir par le biais de ces leads que vous aurez collectés, n’hésitez pas à investir davantage et de tester différentes qualités de lead.

3 – Se restreindre à un unique levier

Il est souvent plus facile de se restreindre à un seul canal marketing permettant une forte rentabilité, plutôt que de mettre en place d’autres solutions d’acquisition.

Cependant, de cette manière votre CA sur le long terme risque de potentiellement subir à un moment donné une forte baisse. En effet, de nombreux sites internet ont vu leur trafic baisser suite à des algorithmes modifiés par Google par exemple.

Face à la forte influence croissante que peut avoir notamment Google, Amazon, Facebook ou Apple sur le web, il faut prendre ses précautions et ne pas hésiter à se diversifier toujours davantage.

4 – Ne se fier qu’au post-clic

Il est conseillé de ne pas se fier uniquement au post-clic. Prenons l’exemple de Vente Privée dans l’univers du tourisme. Si cet acteur influent s’était cantonné à cette unique mesure, il n’aurait en aucun cas investi autant dans l’e-mailing, et ne détiendrait sans doute pas sa place de leader !

Nombreuses sont les entreprises qui à l’heure actuelle n’apportent pas assez d’importance à leur plan media. Ceux-ci ont pourtant un effet positif non négligeable sur les conversions. Ici, il s’agit de plans media qui vont avoir un réel impact aux yeux des internautes avec un message qui leur parle ayant capté leur attention et non pas uniquement un plan media pour lequel vous supposez qu’ils vous ont vu.

5 – Ne pas utiliser la personnalisation

Il est possible que vous réussissiez à intéresser un prospect avec uniquement une approche, mais dans la majorité des cas il vous faudra revenir à la charge à plusieurs reprises afin que ce dernier montre un intérêt à votre site/produit. Vous avez désormais à disposition des outils marketing people-based ciblés. Le big data, est en permanence perfectionné et permet une amélioration qui ne cesse d’évoluer pour mettre en place des stratégies d’acquisition optimisées. Alors n’hésitez pas à les utiliser.