On appelle cela la stratégie Lucky Luke !

Spoiler alert : ça ne fonctionne pas ! Arrêtez les frais merci !

Prospect : « Notre cible est très large, on vise un peu tout le monde pour ne pas se fermer de portes 🥸 »

On est en 2022 et je pensais que toutes les entreprises avaient compris que cibler tout le monde, c’est n’atteindre personne.

Définir votre client idéal, c’est la base.

Ce fameux buyer persona sur lequel on s’est toutes et tous déjà arrachés les cheveux quand on essayait de le comprendre mieux qu’il ne se comprend lui-même…

Pour l’acquisition et la conversion, plus le ciblage est précis, plus on tape juste.

Le travail en amont est plus long mais à posteriori les résultats sont bien différents.

Quand j’ai des partenaires qui ont du mal à savoir à qui s’adresser et qui pensent que ratisser large est la solution miracle à leurs problèmes de lead gen, je me dois d’intervenir 🤓

Enfin, de les aider, plus exactement.

Les aider à affiner au maximum leur audience visée afin d’optimiser la qualité des leads qu’ils recevront.

Même si votre produit cible une audience large, il faut segmenter vos communications pour viser juste !